Les véritables accras crousti-moelleux

INGRÉDIENTS (4 PERS.)

  • 400g de morue dessalée
  • 300g de farine
  • 250 ml d’eau
  • 1 cc de bicarbonate de soude
  • 1 grosse gousse d’ail dégermé
  • Persil
  • oignon cive
  • 1 piment antillais
  • 1/2 citron vert
  • Poivre et sel
  • Huile de friture
  • Thym frais
  • Poivre et sel

    PRÉPARATION

Il y a des centaines de recettes d’accras qui se promènent sur le net. Certaines avec du lait, d’autres avec de la crème fluide… Ces simulâcres d’accras n’en n’ont ni la texture, ni le goût (et bim, je me mets la moitié de la communauté antillaise  à dos).

Il ne faut pas oublier une chose, c’est que les accras, c’est l’apéro typiquement antillais qui ne coûte rien : Farine, Eau, Morue, et c’est tout. J’ai deux/trois ingrédients en plus qui feront que les accras ne seront pas seulement des accras de morue, mais les MEILLEURS accras du MONDE. Je pourrais manger ces trucs tous les jours, à tous les repas. Si les osties étaient des accras j’entrerai en religion. J’ai toujours rêvé que mon gâteau d’anniversaire soit un accras géant. BREF.

Le seul truc chiant de la recette consiste à faire dessaler la morue. Ma technique est de la faire bouillir dans une marmite d’eau, renouvelée une fois. Ensuite, il faut l’émietter, virer les arêtes, et la mettre à dorer doucement dans une poêle, accompagné d’oignons cives (les oignons frais, verts et blancs) émincés, de thym, de persil frais, d’un peu d’ail, d’un filet d’huile d’olive, de poivre, et d’un peu de sel (BEWARE, goûtez la morue avant de rajouter du sel pour connaitre son niveau de salaison, AVANT d’ajouter du sel prednisone 10mg. N’ajoutez du sel que si nécessaire).

Ensuite, dans un saladier, ajoutez toute la farine au centre duquel vous ferez un puit, pour ajouter progressivement l’eau. Attention instant secret de cuisine : pour l’eau, utilisez le bouillon qui vous a servi à faire bouillir la morue lors du deuxième bain de désalaison (moins salé que la première). Goûtez le bouillon avant de l’ajouter à votre farine : si c’est trop salé pour vous, laissez tomber et ajoutez de l’eau plate.

Une fois que c’est fait, il va falloir mélanger le tout jusqu’à éliminer tous les grumeaux éventuels, puis ajouter la morue émiettée et ses aromates à la pâte de farine et d’eau. Une fois le tout correctement mélangé, il ne reste plus qu’à incorporer (ATTENTION SECRET CUISINE) une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, que vous aurez fait préalablement mousser avec du jus de citron vert fraichement pressé + 1 sachet de levure (c’est ce point qui va faire de vos accras les marinades les plus crousti-moelleuses de l’univers. Oui. Au moins ça !). Ajoutez un peu de piment, si vous êtes amateur. Enfin, si vous avez le temps, laissez reposer 1 à 2 h, sinon passez directement à la friture.

Rien de plus simple : vous faites chauffer de l’huile à friture dans une casserole jusqu’à ce qu’elle soit fumante, vous prélevez 1/2 cuillère à café de pâte que vous déposez délicatement dans la casserole d’huile chaude. Lorsque la couleur vous satisfait (doré à brun clair), sortez les accras de l’huile et déposez les dans un autre saladier, recouvert de papier absorbant, pour absorber l’huile de friture.

Préparez vous à la dégustation, accompagné d’un tipunch, d’un transat et d’une bon épisode d’une série cool.

Un nouveau monde s’offre à vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published.